tna blog

Lorsqu’il s’agit de snacks, les générations ne grignotent pas toutes de la même façon. Le moment, l’endroit et la chose ne dépendent pas seulement de notre origine culturelle, de notre statut social et de l’endroit où l’on se trouve, ils sont également étroitement liés à notre âge. Alors que les fabricants de snacks font leurs adieux à l’approche « universelle », le marketing générationnel constitue désormais une stratégie cruciale pour établir des connexions avec les différentes mentalités et préférences de grignotage de chaque génération. Mais que recherche exactement chaque groupe ?

 

Les jeunes aventureux de la génération Y

« 75 % de la génération Y aiment essayer de nouveaux produits provenant d’autres cultures/pays »[1]

Il ne fait aucun doute que les « enfants du millénaire » représentent de loin le profil démographique des consommateurs le plus expérimental et curieux. En 2051, ils devraient constituer environ 75 % de l’effectif mondial, et pour cette raison ils sont un groupe qu’aucun fabricant de snacks ne peut se permettre d’ignorer. Les jeunes de la génération Y sont bien connectés, à l’aise avec les médias, affamés d’informations et poussés par la curiosité, de plus ils apprécient toutes choses nouvelles. Qu’il s’agisse d’une nouvelle saveur audacieuse, d’un ingrédient exotique ou d’un format d’emballage inhabituel, les fabricants de snacks peuvent recourir à de nombreuses façons pour attirer leur attention. Toutefois, la génération Y est également le groupe de consommateurs le plus exigeant et le moins fidèle, ce qui signifie que les entreprises doivent constamment innover pour maintenir leur intérêt et leur engagement. Les marques doivent essayer de capturer l’excitation des consommateurs à l’aide de packs en éditions limitées, susciter de l’intérêt avec des échantillons de produits in-pack et offrir des moments inoubliables avec de plus grands packs à partager qui peuvent être appréciés en groupe.

 

Nostalgie de la génération X

« Plus de 45 % des consommateurs de 35 à 55 ans conviennent que les produits d’épicerie d’autrefois sont meilleurs que ceux d’aujourd’hui » [2]

Contrairement à la génération Y, à la recherche de sensations fortes, la génération X est beaucoup plus axée sur le confort, la simplicité et le caractère familier. Incité par le désir d’échapper à leurs vies trépidantes et entraîné par un mécontentement général envers la consommation moderne, ce groupe recherche des snacks qui peuvent les aider à revivre des souvenirs positifs. Les fabricants de snacks peuvent attirer les nostalgiques de 35-55 ans par le biais de l’émotion et de la sentimentalité. Des recettes simples, des ingrédients authentiques, des saveurs classiques et des emballages rétro permettraient aux consommateurs de redécouvrir des produits de leur passé et leur permettre d’évacuer le stress de leur vie quotidienne, tout en renforçant leur connexion avec une marque familière.

 

Les baby-boomers et leur santé

 « 62 % des consommateurs de plus de 55 ans déclarent que l’impact d’un produit sur leur santé et leur bien-être influence souvent ou toujours leur choix de produits dans l’alimentaire » [3]

La proportion de personnes de plus de 55 ans est en hausse constante dans le monde entier. Avec un pouvoir d’achat mondial combiné qui devrait atteindre 15 mille milliards de dollars US d’ici 2019,[4] les baby-boomers sont un élément démographique important qui ne doit pas être négligé. Motivés par des préoccupations quant à leur santé et leur bien-être, les consommateurs plus âgés ont tendance à rechercher des produits sains, naturels et sans risque, de même qu’ils optent principalement pour des marques éprouvées qu’ils connaissent et en lesquelles ils ont confiance. De nombreux consommateurs âgés associent toujours aussi les snacks à une récompense malsaine. En fait, les études ont montré que seulement 30 % des consommateurs de plus de 65 ans sont en désaccord avec l’énoncé que « grignoter entre les repas n’est pas bon pour la santé », comparé avec plus de 40 % chez les 18 - 24 ans.[5] Pour changer cette perception parmi les consommateurs les plus âgés et les convaincre que leur marque est digne de confiance, les fabricants de snacks doivent se concentrer sur des formulations à base d’huiles plus saines et utiliser uniquement quelques ingrédients simples, comme des céréales anciennes, qui offrent des bienfaits supplémentaires pour la santé. Des messages on-pack clairs et très visibles sur la nature des produits « meilleurs pour vous » aideront davantage l’industrie à se débarrasser de cette perception malsaine parmi ce groupe croissant de consommateurs.

Pour plus de connaissance du marché, restez à l’affut de notre prochain blog, dans lequel nous examinerons de plus près le plus grand marché de snacks au monde : les États-Unis.

 

 

[1] Global Data TrendSights Analysis: Experimentation (mai 2017)

[2] Global Data TrendSights Analysis: Anchoring, Back to basics (septembre 2016)

[3] Global Data TrendSights Analysis: Aging Populations (juin 2017)

[4] https://www.bloomberg.com/news/articles/2013-09-17/aging-boomers-befuddle-marketers-eying-15-trillion-prize

[5] Global Data TrendSights Analysis: Aging Populations (juin 2017)

 

Gepostet in: Flexibilität